Blog-TrucsBlogue

Register.com et Bell Internet, régistraires à éviter

By novembre 29, 2017 No Comments

Pour commencer, juste pour les nouveaux, un registraire est une compagnie, légalement autorisée à vendre des noms de domaines et à offrir des services connexes.  Il existe probablement des milliers de registraires dont plusieurs ressortent à cause de tous les services gratuits qu’ils offrent et pour la facilité de l’interface offerte, ce qui joue un rôle extrêmement important.

Ou acheter son nom de domaine

J’ai un client qui, sans le savoir a fait affaire avec Register.com et qui s’est retrouvé face à une situation très désagréable.  La situation est la suivante;

Ils ont achetés un .com chez Register.com et un .ca chez un registraire respectable.  Nous avons mis en place leur site temporaire sur le .ca et demandé à Register.com de faire une redirection permanente qui signifie simplement de rediriger les utilisateurs qui cliqueront sur le .com vers le .ca

Register.com quand l’eau déborde du vase…

Cette manœuvre est l’une des interventions les plus fréquemment utilisée par les webmasters lorsqu’un client achète plus d’un nom de domaine et est un service 100% gratuit auprès de la grande majorité des registraires. Register.com a accepté dans sa console administrative de faire la redirection mais à quel prix !  Non seulement le .ca ne s’affiche pas (ils laissent le .com) mais ils se paient une publicité au bas de la page du site.  Quel affront !
galapazoo

Après un appel et une consultation avec un représentant, on m’a informé que pour obtenir ce que la compétition offre gratuitement il y avait des frais de $49 annuellement.

Le cas de Bell services internet

Dans le cas de Bell, c’est un autre client qui avait réservé son nom de domaine à 2 ou 3 fois le prix du marché et qui hébergeait son site sur l’un de nos serveur.  J’avais moi-même fait la modification des DNS et tout semblait normal jusqu’au jour ou mon client m’appela en furie m’expliquant qu’il payait encore son hébergement chez Bell.

Après un appel conférence avec un employé de Bell voila qu’on nous explique que de modifier les paramètres DNS impliquait un coût d’hébergement web régulier !  Encore une fois un client qui faisait confiance à une Multinationale de chez nous et qui se faisait rouler sur le corps.  J’ai eu beau expliquer que ces services sont gratuits à peu près partout ailleurs (Même chez Register.com) mais notre savant consultant chez Bell nous expliquait qu’il n’y pouvais rien et que ce frais était normal. Non seulement les frais d’hébergement exigés pour ce service étaient plus élevé que la moyenne du marché mais dans les faits Bell ne faisait absolument rien qui exigeait de leurs serveurs car le site de mon client était et est encore aujourd’hui hébergé sur nos serveurs pour bien moins chers !